Le championnat du monde pourrait se terminer en janvier - Mattia Binotto, patron de Ferrari

Directeur de l'équipe Scuderia Ferrari F1 Mattia Binotto

Par Andrew Benson / Rédacteur en chef de la F1 / bbc.com

Le championnat du monde pourrait se prolonger jusqu'en janvier prochain, la Formule 1 cherchant à sauver la saison 2020, selon le patron de Ferrari, Mattia Binotto. Les huit premières courses ont été annulées, tandis que le Grand Prix britannique de juillet apparait comme l'un des prochains événements menacés.

Selon M. Binotto, les équipes mènent des « discussions constantes » avec la F1 sur la façon de procéder.

« Nous évaluons différentes suggestions - des courses plus rapprochées, peut-être en organisant deux ou trois courses en janvier, et en annulant l'entraînement (du vendredi) », a-t-il déclaré.

La dernière course de cette saison est prévue pour le GP d'Abu Dhabi le 29 novembre. Binotto s'est adressé à Sky Sports Italia : « J'ai senti, avec les autres chefs d'équipe, que nous vivons des moments décisifs.

« Nous avons décidé de laisser toute liberté à Chase Carey (président de la Formule 1) et à la FIA, afin qu’ils mettre au point dès que possible un calendrier. L’enjeu est que nous puissions reprendre la compétition ; de notre côté, nous sommes prêts à le faire. »

Carey a déclaré la semaine dernière qu'il « s'attendait à ce que la saison commence à un moment ou à un autre cet été, avec un calendrier révisé de 15 à 18 courses".

Mais alors que la crise du coronavirus s'aggrave dans le monde entier et que tous les pays se battent pour maîtriser la maladie, ce point de vue semble optimiste ; certaines cadres dirigeants commencent à douter que le championnat du monde de 2020 puisse être organisé.

La F1 a déjà pris une série de mesures pour préparer une nouvelle saison dans la limite du possible : il s'agit d’aider les écuries confrontées à une baisse de revenus en raison de la réduction du nombre de courses.

Afin de réduire les coûts, elle a reporté à 2022 l'introduction d'une vaste refonte des règles qui devait avoir lieu l'année prochaine.

Non seulement les équipes vont courir selon des règles techniques inchangées l'année prochaine, mais elles réutiliseront leur châssis en 2021.

Le châssis - ou cellule de survie - est la structure fondamentale de la voiture dans laquelle le conducteur est assis ; sa conception et sa construction exigent des mois.

Les discussions sur les autres domaines de conception et d’innovation qui resteront libres et ceux qui seront gelés sont en cours.

La F1 a également avancé de trois semaines ses traditionnelles vacances d'été : elles ont lieu entre mars et avril cette année ; elles pourraient même être prolongées si des usines devaient fermer en raison de la poursuite du confinement au niveau national.

Les équipes ont renoncé à leurs droits de consultation habituels, ordinairement fixés sur le calendrier, afin de permettre à Carey et aux organisateurs de courses de parvenir plus aisément à constituer un nouveau calendrier.

Selon Carey , il faut carrément oublier le calendrier d’origine. Il voudrait réussit à intégrer un maximum de courses dans le nouveau calendrier, une fois levées les restrictions sur les voyages internationaux.

« Si cela nous permet de garantir un championnat du monde plus réussi en 2020, avec la saison suivante qui ne commencerait pas avant le mois de mars, il y a une grande disponibilité pour cela », a déclaré Binotto.

Les règles de la F1 stipulent qu'un minimum de huit courses doit être organisé pour qu'un championnat du monde soit valide.

Partager cet article
Donnez votre avis !
0 0